Si certaines piqûres d’insectes passent réellement inaperçues, ce n’est pas le cas pour les piqûres d’abeilles. D’ailleurs, que l’on pratique l’apiculture ou pas, être piqué par une abeille est courant. En cas de piqûre d’abeille, voici quelques astuces que vous pourrez adopter et qui pourraient vous sauver en plus de préserver votre santé.

 

Tout de suite après la piqûre

Après une piqûre d’abeille, la première chose à faire c’est d’enlever le dard sans toucher à la poche à venin. Pour ce faire, vous devrez surélever la zone piquée et vous armer d’une pince à épiler. Faites très attention, la poche à venin ne doit pas être rompue. Vous devez donc faire preuve d’une très grande délicatesse.

Lorsque le dard sera enlevé, vous devrez désinfecter la zone piquée avec un produit adapté puis, pour minimiser les désagréments causés par la piqûre, appliquez un chiffon imbibé d’eau chaude sur la zone piquée pendant quelques minutes pour apaiser et tuer le venin.

Il est possible que la zone vous démange pendant un certain temps, c’est tout à fait normal. Surtout, retenez bien que le froid apaise peut-être la zone piquée, mais seulement sur le très court terme, de plus, il ne tue pas le venin. Le mieux c’est d’opter pour du froid après avoir appliqué les premiers soins.

Quelques minutes après la piqûre

Quelques minutes seulement après la piqure d’abeille, même après avoir désinfecté la zone, vous noterez des démangeaisons sur la zone piquée ; nous le disions dernièrement, c’est tout à fait normal. Heureusement, il est possible d’apaiser les démangeaisons même si on ne dispose pas de médicaments pour cela.

Si vous avez de l’huile essentielle de lavande, n’hésitez pas à l’utiliser. Appliquez directement 2 gouttes sur la piqûre puis tamponnez pendant quelques minutes. Cette huile essentielle calme la douleur et guérit la zone piquée en plus de minimiser l’ampleur des démangeaisons.

Dans le cas où vous n’avez pas d’huile essentielle de lavande, utilisez l’oignon ou de l’ail écrasé. Tout ce que vous aurez à faire c’est de placer ½ cuillère d’oignon ou d’ail écrasé sur la zone piquée après avoir appliqué le traitement d’urgence. Ce cataplasme neutralisera les effets du venin assez efficacement et rapidement.

Que faire en cas de réaction violente ?

Si pour certaines personnes, les piqûres d’abeilles ne sont pas dangereuses, pour d’autres, une seule piqûre suffit pour les mettre en danger. Si vous ne savez pas si vous êtes extrêmement allergique au venin d’abeille, il y a certaines choses que vous devez savoir : reconnaître une réaction allergique violente et réagir efficacement.

Dans les pires des cas, une piqûre d’abeille peut provoquer des étourdissements, des évanouissements, une crise d’asthme, un choc anaphylactique ou même un arrêt cardiaque. De ce fait, si vous n’avez pas de trousse de secours, il est impératif que vous vous rendiez dans l’urgence sans attendre si par malheur, vous reconnaissez un de ces symptômes.

Si vous avez un proche qui est extrêmement allergique au venin d’abeille, ayez toujours près de vous une trousse de secours. Cette trousse devra contenir des antihistaminiques, un auto-injecteur d’adrénaline et de la cortisone. N’oubliez pas de demander à votre proche s’il a des médicaments d’urgence qu’il faut utiliser en cas de piqûre d’abeille.

 

Que vous travailliez de près avec les abeilles ou non, notez qu’il est possible d’éviter les piqûres d’abeilles. Si vous travaillez avec des abeilles, respectez tout simplement les mesures d’usages dans le cas contraire, tâchez de ne pas bouger si une abeille tourbillonne autour de vous. Évitez aussi d’approcher les ruches sans protection et portez des vêtements à manches longues si vous allez dans une zone qui comporte des cruches. Si vous souhaitez en savoir plus, allez sur leguidelasante.com !

Que faire en cas de piqûre d’abeille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Baudini